Exercices appris avec le Clicker

Le Clicker nous a permis de perfectionner certains exercices et d’en apprendre de nouveaux.
Afin de donner d’éventuelles pistes à certains, je propose de présenter et d’expliquer en détails chacun de ces exercices par ordre d’apprentissage.

Ces exercices ont été appris une fois les premières étapes acquises voir rubrique « Démarrage et Mise en Place du Clicker Training ».


Céder à la pression

Exemple du déplacement des épaules :

Exercice acquis au préalable : 3 étapes expliquées dans la rubrique « Démarrage et Mise en Place du Clicker Training ».

Positionnement : Cidjy est à l’arrêt, je me place perpendiculairement à elle face à son avant-main.

Méthode utilisée : Je viens exercer une pression avec mon doigt au niveau de son épaule. Cette pression est toujours « crescendo » : je touche d’abord le poil, si aucune réponse la peau, puis le muscle, puis l’os. Pour faciliter la compréhension, j’augmente mon énergie par des gestes et des claquements de langue. On peut également aider son cheval en se munissant d’un licol et d’une longe en exerçant une tension du côté opposé pour encourager le déplacement. Au début, j’enlève la pression et clique à la moindre bonne réponse de sa part : un simple report de poids pour commencer. Ensuite, je demande un petit pas, puis 2, etc… Cidjy connaissait déjà l’exercice sans Clicker. Là encore avoir le bon timing est très important pour faciliter la compréhension.

Quel que soit la partie du corps à mobiliser (épaules, hanches, antérieur ou postérieur, tête, etc…), la démarche reste la même.

Exercices débloqués : Exercice de base indispensable dans l’éducation du cheval permettant une communication claire et précise que ce soit pour les soins quotidiens, le travail à pied et le travail monté. Concernant les jeux en liberté, il nous a permis d’obtenir par la suite le reculer à distance, les aspirations latérales, les extensions d’encolure, etc…


Reculer à Distance

Exercice acquis au préalable : Reculer en cédant au contact du doigt/main sur le poitrail (voir exercice précédent).

Positionnement : Cidjy est à l’arrêt, je me place en face d’elle.

Méthode utilisée : Au début, j’essayais de lui apprendre en levant la main et en l’agitant. Mais Cidjy s’énervait et avait tendance à se cabrer plutôt que de reculer… j’ai alors changé mon code pour le remplacer par l’agitation du stick verticalement d’avant en arrière. Accompagnée du code vocal « back » que j’utilisais pour le reculer, la demande est devenue beaucoup plus compréhensive. La première étape était de cliquer et récompenser un simple report de poids de sa part vers l’arrière. Ensuite, je cliquais et récompensais un pas, puis deux, puis trois, etc… Cidjy a compris l’exercice très rapidement.

Exercice débloqué : Aspirations par l’arrière.


Descendre l’encolure à l’arrêt

2015.07.25 (5)

Exercice(s) à acquérir au préalable : Toucher un objet à la demande (recommandé mais pas forcément nécessaire).

Positionnement : Cidjy est à l’arrêt, je me place parallèlement à elle au niveau de son épaule (droite ou gauche).

Méthode utilisée : Tapotement du stick au sol devant elle avec code vocal « bas ». Automatiquement, elle est attirée et descend l’encolure pour voir ce qui se passe à ses pieds. A ce moment-là, « clic » suivi d’une friandise. A force de répétition, elle a fini par descendre l’encolure au simple code vocal « bas ».

Exercice(s) débloqué(s) : Extensions d’encolure.


Extensions d’encolure

Exercice(s) à acquérir au préalable : Descendre l’encolure à l’arrêt à la demande.

Positionnement : Cidjy est lancée sur un petit cercle autour de moi en longe ou en liberté.

Méthode utilisée : D’abord au pas, j’utilise le code vocal « bas » qu’elle a associé précédemment à la descente d’encolure. Elle n’a pas répondu à ce code tout de suite du fait du changement de situation. J’ai alors insisté et attendu qu’elle descende légèrement d’elle-même. A ce moment précis « clic » suivi d’une friandise. Toujours progressivement, j’ai attendu qu’elle reste en bas 2 secondes, puis 3, puis 4… On a répété plusieurs fois et la demande fut comprise très rapidement. Une fois acquis au pas, j’ai demandé le trot, puis au galop.

Remarque : Mon point de vue sur les extensions d’encolure a changé, je ne les utilise plus autant.


Jambette

site1

Positionnement : Cidjy est à l’arrêt, je me place parallèlement à elle au niveau de son épaule (droite ou gauche).

Méthode utilisée : A l’aide de mon stick, je tapotais à l’intérieur du genou jusqu’à obtenir une réaction de sa part. Elle levait légèrement l’antérieur. A ce moment, « clic » suivi d’une friandise. Cidjy avait du mal à comprendre que je souhaitais obtenir un levé de l’antérieur en avant et plus haut. Un jour elle s’est mise à gratter. J’ai alors essayé de cliquer le moment exact où elle avançait l’antérieur. Elle a compris ainsi ma demande et m’offrait alors de jolies jambettes. Je me positionnais plus souvent à gauche qu’à droite et Cidjy avait tendance à faire de belles jambettes à gauche et moins bien à droite. Je pense qu’il faut essayer de travailler autant à gauche qu’à droite (chose que j’ai parfois du mal à faire). Ce tour doit éviter d’être appris en premier du fait que le cheval aura tendance à proposer de lui-même les premiers exercices appris…

Exercices débloqués : Pas espagnol et révérence.


Pas Espagnol

 

Exercice acquis au préalable : La jambette (gauche et droite).

Positionnement : Cidjy est à l’arrêt, je me place perpendiculairement à elle au niveau de son encolure (droite ou gauche). Pour faciliter l’apprentissage, Cidjy est munie d’un licol et d’une longe que je tiens dans une main.

Méthode utilisée : J’ai commencé par une demande de jambette en incitant Cidjy à faire un pas en avant au moment où elle lève l’antérieur. J’utilisais le code vocal « marche ». Cidjy a eu du mal à avancer du fait qu’elle manque très souvent d’impulsion. Pour cela il m’a fallu mettre beaucoup d’énergie dans mes demandes (voix encourageante, claquements de langue, gestes rapides…). Au moment où elle faisait le moindre mouvement en avant « clic » suivi d’une friandise. Il a fallu beaucoup de répétitions pour obtenir plusieurs pas. La jambe droite posait plus de problèmes que la gauche. A présent, elle monte de plus en plus ses antérieurs et reporte mieux son poids vers l’arrière. Ce n’est pas encore parfait. On revoit l’exercice régulièrement comme tous les exercices.

Exercice débloqué : Cabré.


Aspirations Latérales

Exercice acquis au préalable : Déplacer les hanches et les épaules facilement à l’approche du doigt ou du stick.

Positionnement : Cidjy est à l’arrêt, je me place parallèlement à elle au niveau de son épaule (droite ou gauche) et le regard tourné vers son arrière-main. Pour faciliter l’apprentissage, Cidjy est munie d’un licol et d’une longe que je tiens dans une main.

Méthode utilisée : A l’aide du stick, je suis d’abord allée tapoter la fesse opposée à moi. Afin qu’elle comprenne plus facilement la demande, je l’aidais avec le licol en l’attirant vers moi. Une barrière peut aussi être utilisée afin de bloquer le mouvement en avant. J’ai essayé d’agir « crescendo » (comme pour tous les exercices). A la moindre bonne réponse, même minime, je cédais et cliquais en même temps. Je me contentais d’abord d’un simple report de poids, puis d’un pas, puis de deux… En quelques séances, je n’avais même plus besoin du stick, seul le doigt en l’air suffisait pour qu’elle comprenne ma demande. Plus besoin de licol non plus…

Exercice débloqué : Apprentissage des épaules et contre-épaules en dedans facilité.


Aspirations Arrière

Exercice acquis au préalable : Reculer à distance.

Positionnement : Cidjy est à l’arrêt, je me place parallèlement à elle au niveau de son épaule (droite ou gauche), le regard vers son avant-main.

Méthode utilisée : J’ai commencé par faire le même code que pour le reculer à distance c’est-à-dire que j’agite le stick verticalement d’avant en arrière et je recule légèrement pour l’aider à comprendre. Je clique et récompense la moindre tentative de report de poids vers l’arrière dans un premier temps, puis j’attends qu’elle m’offre un pas puis deux, etc… Très vite, l’agitation du stick n’est plus utile, le simple fait de reculer moi-même lui donner l’indication de le faire également.

Conseil : Il est probable que le cheval ne fasse pas le lien tout de suite. Afin de faciliter l’apprentissage, ne pas hésiter à se munir d’un licol et d’une longe dans un premier temps.


LE COUCHER

  DSC_0699

Méthode utilisée : Par un beau jour d’été, j’ai douché Cidjy entièrement dans le but d’attendre qu’elle se roule dans la carrière et cliqué et récompensé ce moment.
Ça ne s’est pas tout à fait passé comme je l’imaginais puisque Cidjy n’avait pas l’intention de se mettre au sol. J’ai pu observer au pré certains chevaux se rouler lorsqu’un autre cheval le faisait. J’ai alors tenté d’imiter un cheval en commençant par gratter le sol, puis me baisser, et…. m’étaler dans le sable les 4 pattes en l’air !
Cidjy s’est d’abord approchée de moi en me sentant et elle est allée faire de même quelques mètres plus loin. J’ai alors cliqué le moment même où elle s’est couchée (juste avant la roulade) et je suis allée la récompenser avec un gros Jack Pot (grosse poignée de friandises) ! Je suis restée près d’elle avec beaucoup de gratouilles et tant qu’elle ne bougeait pas je cliquais et récompensais régulièrement. J’ai beaucoup insisté sur les récompenses afin de bien marquer le coup. La première séance, Cidjy m’a offert 4 couchers avec un peu d’attente entre ma demande et son coucher. L’exercice était acquis au bout de 3 séances. Étant donné qu’elle entendait le « clic » juste avant qu’elle ne pense à se rouler, elle a appris à rester couchée et attendre. Le code que j’utilise est resté un grattage du sol avec mon pied. J’utilise beaucoup la voix et notamment le « oui ! » pour l’encourager et ce pour tous les exercices. Elle fait bien le lien à ce jour. Je précise également que Cidjy n’a jamais craint ma présence lorsqu’elle était couchée d’elle-même dans son pré. Ce sera certainement plus long avec un cheval qui n’a pas totalement confiance et qui a tendance à se lever à l’approche de l’homme… A chacun de trouver la méthode qui convient à son cheval.


LA RÉVÉRENCE

En cours de rédaction.


LE CABRÉ

En cours de rédaction.


LA VALSE

En cours de rédaction.


LES EXERCICES EN VIDÉO

Publicités

2 réflexions au sujet de « Exercices appris avec le Clicker »

  1. Coucou !

    Je viens de découvrir ton site et vraiment bravo, vous faites des supers choses toutes les deux !

    Je travaille un peu à pieds avec mon poney, on progresse doucement, il fait des chouettes choses 🙂

    La question qui me vient là c’est de savoir comment tu procèdes exactement lorsque tu récompenses quand tu la longes (par exemple sur l’exercice des extensions d’encolure), puisqu’elle est en cercle autour de toi, tu cliques, tu t’avances vers elle et tu récompenses ?
    Ce n’est pas trop difficile de la remettre sur le cercle après ?

    Je me demande car mon poney est difficile à concentrer 😛

    Merci d’avance !

    & à bientôt j’espère !

    Léa (& mon poney, Watson)

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Léa,

      Je te remercie pour ton message 🙂

      Pour répondre à ta question, effectivement, je clique le comportement désiré ce qui fait qu’elle s’arrête aussitôt puis je m’avance vers elle pour lui donner la récompense. Ensuite, je me replace et la renvoie. Cidjy a très vite compris et je n’ai aucune difficulté pour la renvoyer.

      A très bientôt sur Facebook où on discutera plus facilement 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s