5 ans (2017) – Une année pleine de rebondissements

Ce début d’année 2017 débute avec l’arrivée d’une nouvelle copine pour Cidjy : Tylka, une jeune jument de 3 ans et demi typée frisonne, confiée par une amie pour rééducation après des débuts difficiles. A partir de fin janvier, je consacre  alors du temps pour le travail de Tylka ce qui me laisse moins de temps pour le travail de Cidjy.

16142427_1907544406134965_829172275819112150_n
Tylka et Cidjy lors de l’arrivée de Tylka.

Les séances avec Cidjy sont principalement du jeu en liberté avec le perfectionnement  des exercices déjà acquis : les cessions à la pression, les déplacements latéraux, les aspirations, le pas espagnol, la valse, le cabré, le coucher… Cidjy me suit désormais aux 3 allures et elle réalise les cercles en liberté au trot avec changement de main.

15875386_1900203470202392_8952508649770337400_o
Les « suis-moi » au galop de Cidjy.

En février, une autre amie nous rejoint avec son cheval Apollon. Cidjy a désormais 3 copains de pré avec lesquels elle s’entend très bien. Malheureusement, l’un d’entre eux s’en est allé au mois de mars et Cidjy a été très peinée par sa disparition… Une nouvelle petite copine toute rigolote fit son arrivée peu de temps après.

18319378_1959187620970643_2557035172021846972_o
Cidjy et la nouvelle petite copine.

Les 4 chevaux vivent dans pré spacieux avec arbres et foin à volonté. Nous ramassons les crottins tous les jours afin de garder le pré propre et favoriser la pousse de l’herbe et limiter les parasites.

Au mois d’avril, avec l’arrivée du soleil associé à la bonne herbe verte, Cidjy a de nouvelles croutes qui apparaissent sur ses balzanes. La venue d’un nouveau vétérinaire confirme ce que je pensais : de la photosensibilisation. Il faut alors la protéger du soleil en + d’un drainant hépatique. J’ai acheté des guêtres anti-UV auxquelles j’ajoute une chaussette de foot pour que l’intégralité de la balzane soit protégée. Cela fonctionne bien mais Cidjy ne les supporte pas plusieurs jours d’affilé. Je lui les mets donc seulement les jours de fort ensoleillement.

17800387_1951695321719873_1922550353206858952_n
Résultat avant/après 5 jours de protection.

Cidjy a appris le campos ce printemps 2017 (enfin). Elle a mis longtemps à comprendre ma demande contrairement à d’autres exercices qui, pourtant paraissent plus difficiles.

17884316_1947380185484720_2590704884407128985_n

18268372_1959806697575402_9194106014500274941_n

 

Avec des balades de plus en plus récurrentes et de plus en plus longues et malgré qu’on ne fasse que du pas et un peu de trot, je rencontre des soucis avec ma selle Prestige initialement faite sur mesure. Elle a tendance a avancer et blesse Cidjy au niveau des trapèzes qui sont très développés chez elle. En attendant de trouver une solution, je me contente de monter un peu à cru et cela se passe très bien malgré que Cidjy soit en licol.

 

 

 

 

18581519_1965269910362414_3631037767825941226_n
Selle Kent and Masters et sangle Prolite (arcade trop large pour cet essai).

 

La sellerie m’a finalement repris la selle et je me suis tournée vers un autre modèle très bien réputé pour son adaptabilité aux différentes morphologies des chevaux : la Kent and Masters. J’ai choisi un modèle spécifique pour les chevaux à dos larges et avec peu de garrot en plus des arcades interchangeables. J’ai complété mon achat par une sangle déportée de la marque Prolite.

 

 

 

 

Au mois de mai, alors que nous sommes parties toutes les 2 en balade, Cidjy m’offre son premier galop en extérieur tout en finesse. Un moment magique et inoubliable !

Les balades s’enchaînent alors avec les copines jusqu’à juillet où nous travaillons peu. De jolis chemins, plusieurs galopades et beaucoup de rires ! Une cidjy toujours géniale, très calme, posée et à l’écoute, un vrai guide pour les premières sorties de la jeune Tylka.

Suite à un changement d’un point de vue professionnel pour ma part prévu pour septembre prochain, je suis contrainte de déménager à environ 45 minutes de la pension actuelle. Début août, Cidjy change alors de pension mais le point positif c’est que les copains suivent.

20525922_1258186007618096_6657754269354207985_n
Découverte du manège de la nouvelle pension du mois d’août.

De belles installations ainsi que de magnifiques balades nous attendent mais cela n’aura duré qu’un mois. L’une de mes amies a préféré remettre ses chevaux à la précédente pension suite à des soucis de santé de sa petite ponette. Quant à ma seconde amie, propriétaire de Tylka, elle a fait le choix de s’en séparer pour des raisons personnelles. Une décision qui m’attriste mais je vois le côté positif : je vais pouvoir me retrouver de  nouveau en tête à tête avec ma Cidjy. D’autant plus que cela faisait quelques temps que Cidjy montrait moins de volonté à être avec moi, comme si cela lui déplaisait que je m’occupe d’un autre cheval…

Début septembre, le changement de pension se fait précipitamment. Cidjy arrive dans sa nouvelle maison située en altitude un soir de semaine sous la pluie et avec des températures bien plus basses. Elle est placée seule dans un paddock afin qu’elle fasse connaissance doucement avec les chevaux d’à côté. Je m’y attendais, Cidjy le vis mal et stresse beaucoup. Elle se précipite de me rejoindre à mon arrivée et a du mal à me laisser repartir… Une situation qui m’inquiète beaucoup d’autant plus qu’elle commence à maigrir. J’insiste alors pour l’intégrer le plus vite possible. Chose faite quelques jours plus tard mais malheureusement, elle reçoit un coup de pied dans l’épaule gauche d’une jument ferrée. J’ai préféré l’isoler à nouveau afin de ne pas prendre plus de risques d’autant plus qu’elle boitait légèrement… Décidément pas de chance…

21314872_2020179711538100_3740864999436891261_n
Application d’argile suite au coup de pied reçu…

Le lendemain, plus de boiterie, je continue malgré tout l’argile et laisse Cidjy au repos quelques temps avant de reprendre les jeux en liberté et les balades.

21616078_2026510860904985_3718229925365646024_n
Jeux dans la carrière.

La pension étant située en montagne, les chemins sont très nombreux avec à la clé de  magnifiques paysages au milieu des bois. Nous sortons alors régulièrement en extérieur avec d’autres chevaux sur de plus longues durées (1 à 2 heures). J’ai eu droit à une première chute plutôt rigolote où Cidjy s’est arrêtée brusquement en pleine descente pour manger une touffe d’herbe. Je suis passée par devant et suis tombée au ralenti.

21731378_2025737304315674_7232811716355406801_n

Suite au déménagement nous sommes désormais loin du podologue qui suivait Cidjy. Je la pare donc très régulièrement (environ 1 fois par semaine) et ses pieds sont plutôt beaux malgré beaucoup de chemins caillouteux.

22195518_2032855283603876_8416940157041303447_n

Début octobre, Cidjy a enfin une copine de pré avec laquelle elle s’entend à merveille ! Cette copine est en fait sa demi-soeur par son papa. La ressemblance est flagrante tant physiquement qu’au niveau du caractère. Elles sont très attachées l’une à l’autre et deviennent vite inséparables.

22089072_2032364173652987_2402538608886332814_n
Cidjy et sa demi-soeur.

Malheureusement la demi-soeur de Cidjy n’était là que pour le mois d’octobre… Et malgré une très bonne entente avec les gérants, certains facteurs me poussent à changer une nouvelle fois Cidjy de pension (prés lointains l’hiver, climat de montagne, pas d’éclairage…).

Nous partons le dernier week-end d’octobre dans une nouvelle pension située à 3h30 à pied. Nous avons du traverser des endroits parfois délicats avec beaucoup de circulation mais Cidjy a été exemplaire en restant calme et très à l’écoute.

22851852_2044792465743491_4618525431347003239_n.jpg
Trajet lors du changement de pension.

A son arrivée, Cidjy est installée dans un paddock provisoire à côté d’un autre cheval qui lui a réservé un très bel accueil. Malgré qu’elle soit à nouveau seule dans son pré, elle ne montre plus de signe d’inquiétude et semble être très sereine.

22813998_2044850502404354_1265341877788797544_n.jpg
Le nouveau copain de Cidjy dans sa nouvelle pension.

L’inconvénient est que nous sommes loin des installations et donc nous ne faisons plus grand chose mis à part jouer encore et encore dans son paddock. Depuis que je m’occupe à nouveau seulement d’elle, son comportement est différent et je retrouve enfin ma Cidjy heureuse d’être avec moi, joyeuse et joueuse comme au bon vieux temps !

Mi décembre Cidjy est déplacée dans un nouveau paddock encore plus spacieux et avec plusieurs copains tout autour. Je peux à nouveau ramasser les crottins et profiter des installations qui sont désormais toutes près.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s